Prof. Christophe Girot | Architecture du paysage

Gustav Ammann (1885 – 1955) Paysages des Modernes en Suisse

L’architecte paysagiste zurichois Gustav Ammann est considéré comme la figure-clé de l’architecture du paysage et des jardins suisse de la première moitié du 20e siècle. Son œuvre comprend dans toute la Suisse plus de 1700 projets ainsi qu’environ 230 publications. Elle en fait un créateur doué et un meneur de débats critique de sa profession.

Les créations d’Ammann vont de l’aménagement de jardins de la réforme des arts décoratifs aux espaces verts fluides de l’urbanisme «organique» des années 1950. La direction de l’aménagement des jardins de l’Exposition Nationale Suisse de 1939 lui a été confiée à l’apogée de sa carrière.

Le progrès et le conservatisme sont intimement liés dans l’œuvre d’Ammann. Son ouverture à la nouveauté en a fait un des partenaires de projet préférés de nombreux architectes significatifs des Modernes en Suisse. À Zurich, il a conçu les jardins du lotissement du Werkbund Neubühl, mais aussi les bains en plein air Allenmoos avec Max Ernst Haefeli et Werner Max Moser, ainsi que ceux de Letzigraben avec Max Frisch. Pour Albert Heinrich Steiner, Ammann a conçu les espaces extérieurs du quartier d’habitation Heiligfeld où se trouvent toujours les premières tours de Zurich. Le travail de recherche rend hommage à l’œuvre d’Ammann en présentant le contexte de l’époque et présente des positions en vue d’une réévaluation des aménagements de jardins entre 1930 et 1955.

Site TheoryLab Chaire Girot

Statut

Projet achevé