Projet NFP65 du chaire Günther Vogt

Prof. Günther Vogt | Architecture du paysage

PNR 65 – Stratégies et potentiels urbains dans des territoires métropolitains d’après l’exemple de l’espace métropolitain de Zurich

Dans le cadre du projet de recherche PNR 65 « Stratégies et potentiels urbains dans des territoires métropolitains », la chaire du professeur Günther Vogt étudie dans le module « Espace urbain » les paysages et espaces extérieurs urbanisés et urbains existants dans l’espace métropolitain zurichois et à des échelles pertinentes. Les espaces paysagers comme le lac de Zurich et le Seerücken ont été examinés à l’échelle de la région métropolitaine, tandis que différents types d’espaces extérieurs urbains – parc, place, rue – ont été étudiés au sein de trois études de cas, à l’échelle de l’espace partiel urbain et par des exemples.

Ressource essentielle de la région métropolitaine, les espaces paysagers et les espaces extérieurs urbains se situent toujours dans une relation d’utilisation urbaine. Si la question de l’utilisation de cette ressource est au premier plan, on pourrait lire ces espaces comme étant également un « common ground », des espaces utilisés de façon collective et dont l’utilisation est toujours soumise à un certain règlement (défini de façon collective ou à l’échelle nationale). À partir de cette compréhension des ressources, les études se focalisent avant tout sur la perspective des acteurs et ainsi de chaque utilisateur. Il s’agit à cette occasion d’analyser l’utilisation effective de l’espace extérieur public et le règlement définissant cette utilisation.

La première étape a consisté à vérifier si les espaces paysagers et extérieurs considérés peuvent être éventuellement utilisés comme ressource au sens d’une qualité urbaine. À savoir si l’urbanité bâtie (l’espace physique, bâti) acceptait ou permettait réellement une telle utilisation. Des relevés morphologiques approfondis ont dans ce but été réalisés. La seconde étape a consisté à interroger l’urbanité perçue (l’utilisation effective et la conception mentale) des espaces examinés. La perspective depuis les acteurs a, à cette occasion, été placée au centre de l’observation, tandis que les différents utilisateurs ont été interrogés par différents instruments sur leur appropriation et utilisation individuelles des espaces.

Participants

Günther Vogt
Rebecca Bornhauser
Thomas Kissling

Site internet

NFP65 du SNF (Schweizerischer Nationalfonds)

Statut

Projet achevé