Common Ground : utilisation pour les loisirs dans la Forêt de Belgrade au nord-ouest d'Istanbul.

Prof. Dr. h. c. Günther Vogt | Architecture du paysage

Common Ground – Espaces paysagers métropolitains comme biens communaux du 21ème siècle

L’utilisation et le changement d’affectation de vastes espaces paysagers en périphérie d’agglomérations au bénéfice de surfaces dédiées aux loisirs est un phénomène contemporain observable dans de nombreux espaces métropolitains d’Europe. Ce changement d’utilisation du paysage comme ressource économique conduisant à son utilisation comme ressource publique – sous forme de common ground – s’accroît dans le contexte des actuelles tendances à la densification des espaces urbains ; il fait l’objet d’une étude dans le cadre d’une assistance à la recherche. Cette recherche se focalise sur des espaces paysagers métropolitains transformés, par des utilisations urbaines de détente et de loisirs, en types de parcs inédits devenus de potentiels common grounds du 21ème siècle. De nouvelles formes d’utilisation et de gestion collectives de ressources paysagères sont évaluées et comparées d’un point de vue urbain et à l’aune de la notion historique de biens communaux.

Utilisée de plus en plus fréquemment depuis la Biennale 2012 et souvent de façon métaphorique, la notion de common ground – dérivée du terme « commons » (biens communaux) – est ainsi replacée dans son contexte paysager d’origine et réinterprétée pour son propre bénéfice. La focalisation thématique sur le changement d’affectation d’espaces paysagers doit permettre de combler le vide entre l’aménagement urbain des espaces extérieurs et le développement à grande échelle du paysage, mais également de le rendre accessible à un public intéressé. Les connaissances tirées seront introduites dans l’enseignement et bénéficieront d’un retour dans les actuels semestres de conception et matières facultatives qui abordent la thématique selon une perspective de conception.
Source

 

Participants

Günther Vogt
Rebecca Bornhauser
Daia Stutz

Durée du projet

Janvier – Décembre 2015

Statut

Projet achevé