Surface cultivée mise en jachère en Croatie.  Illustration : Staffan Widstrand, Rewilding Europe

Prof. Dr. h. c. Günther Vogt | Architecture du paysage

Le paysage de la mise en jachère dans l’espace européen

L’abandon de surfaces et le retrait général hors de zones habitées, bâties et exploitées est un phénomène croissant à l’échelle internationale, abordé en profondeur par la chaire dans le cadre de son activité de recherche. Déclenchée par des processus variés et différents facteurs, l’actuelle mise en jachère atteint des dimensions inédites. Particulièrement en Europe, le retour à l’état sauvage et la progression de la forêt sur d’anciennes surfaces cultivées sont très répandus et en pleine croissance. L’objectif du travail de recherche consiste, au moyen d’exemples en Suisse et en Europe, à localiser la mise en jachère, à la catégoriser et à la définir comme une composante croissante de processus contemporains d’urbanisation. La question centrale est la suivante : dans quelle mesure le paysage de la mise en jachère représente-t-il un problème économique, écologique, social ou psychologique et où se trouvent ses futurs potentiels et qualités ?

Participants

Günther Vogt
Daia Stutz

Durée du projet

Janvier à décembre 2013

Statut

Projet achevé