future cities laba Anela (par Michelle Jiang 2014)

Prof. Dr. Adrienne Grêt-Regamey | Aménagement du paysage et des systèmes urbains (PLUS)

Services de cartographie d’écosystème dans les paysages urbains Laboratoire des villes du futur (Future Cities Lab FCL)

Introduction

Les services écosystémiques sont proposés dans des villes tropicales comme Singapour pour comprendre comment nous devons catégoriser différentes typologies urbaines d’une façon systématique et axée sur les données. Étant donné la forte hétérogénéité de la couverture terrestre par les villes et le niveau de détail des données satellites récemment disponibles et des nouvelles techniques d’étude topograghique, de nouvelles méthodes sont nécessaires pour synthétiser cette quantité d’informations afin de fournir une compréhension approfondie du territoire et d’établir des liens avec les processus écologiques, physiques et sociaux.

Motivation

La végétation fournissant des services écosystémiques dans les environnements urbains, la compréhension des modèles structuraux et de la santé de la végétation urbaine est importante pour évaluer l’offre potentielle de services. La quantification de la végétation urbaine nécessite une compréhension des propriétés physiques des plantes, mais également de la configuration d’éléments tels que le paysage. Une telle connaissance fournit une information de base pour l’estimation de services écosystémiques.

Objectif

Cette étude explorera la relation entre l’urbanisation et la prestation de services écosystémiques en quantifiant la valeur écologique de la végétation et les différentes typologies urbaines rencontrées à Singapour. Cette exploration mentionnera des quartiers optimisant l’équilibre entre les différents services écosystémiques fournis.

Approche

La recherche inclura le développement d’un cadre intégrant différentes sources d’information afin de cartographier la prestation et les avantages des services écosystémiques urbains à Singapour. La première étape consiste à créer une typologie de quartiers existants à travers Singapour en utilisant des données satellites de très haute résolution pour extraire de l’information sur les caractéristiques de la couverture terrestre, notamment les classes de couverture terrestre, la hauteur, la température en surface, etc. Ces couches seront ensuite rassemblées objectivement dans des types de quartiers. Cette partition du territoire permettra la comparaison des relations entre les différentes typologies urbaines et leurs potentiels services écosystémiques.

Le projet de recherche étudiera plus en détail les propriétés biophysiques de la végétation à une échelle spatiale plus fine. En particulier, des données à partir du nuage de points décrivant la structure végétale horizontale et verticale seront obtenues à partir d’un scannage laser terrestre et aéroporté. Des données hyperspectrales seront collectées de façon similaire afin de fournir de l’information relative à son fonctionnement et à sa diversité écologiques. Les données obtenues à partir du nuage de points et hyperspectrales seront intégrées pour analyser des mesures de champs en lien avec l’aptitude de la végétation à fournir des services écosystémiques et à prédire la prestation dans de nouvelles zones.

 

Contact

Angela Dissegna
Future Cities Lab Website

Participants

Le projet est mené en tant que partie des services écosystémiques dans les paysages urbains au Laboratoire des villes du futur – SEC.

 

Financement

La recherche est menée par le Laboratoire des villes du futur du centre ETH de Singapour qui a été créé dans le cadre de la collaboration entre l’ETH Zurich et la fondation nationale de la recherche de Singapour (FI 370074016) sur son campus pour la recherche d’excellence et le programme d’entreprise technologique.

Durée du projet

3.5 ans

Statut

Projet achevé