MYA 2017, Auteur: Thomas Hug

Prof. Dr. Adrienne Grêt-Regamey | Aménagement du paysage et des systèmes urbains (PLUS)

Gestion de paysages télécouplés pour la prestation durable de services écosystémiques et la diminution de la pauvreté

Programme suisse de recherche sur les questions globales de développement (programme r4d)

Introduction

GESTION DE PAYSAGES TÉLÉCOUPLÉS a pour objectif l’exploration de voies concrètes débouchant sur des moyens d’existence durables dans les paysages forestiers frontaliers et l’exploration de la façon dont l’apprentissage transdisciplinaire entre de nombreux acteurs ouvre des voies vers une gouvernance adaptative de systèmes sociaux écologiques télécouplés.

Motivation

Le débat autour des objectifs de développement durable, à la suite du « Rio+20 » des Nations Unies, révèle la difficulté de relever simultanément les défis liés au développement social et économique et ceux liés à la dégradation des systèmes de support de la vie terrestre. Les systèmes agricoles des pays tropicaux humides mettent ces défis en évidence. Les stratégies d’utilisation des sols déployées par la population locale font face à la concurrence de l’accaparement des terres agricoles à grande échelle, de l’abattage, etc., mais également de la conservation de la biodiversité. Des décideurs étrangers remodèlent à leur bénéfice les flux de services écosystémiques dont ils subissent à peine les conséquences. Dans ce contexte, GESTION DE PAYSAGES TÉLÉCOUPLÉS explore les impacts, positifs et négatifs, de ces acteurs lointains sur les systèmes sociaux écologiques locaux et s’efforce d’identifier des stratégies susceptibles de permettre aux acteurs locaux d’assurer leur bien-être de façon durable.

Objectif

Le principal objectif du projet consiste à développer et à tester des stratégies innovantes et des arrangements institutionnels en vue de sécuriser les flux de services écosystémiques et le bien-être humain dans et entre des paysages télécouplés sur des sites d’étude au Laos, au Myanmar et à Madagascar.

Approche

Les activités de recherche sont regroupées dans trois Work Packages (WP). Ces WP sont implémentés dans les trois pays d’études que sont le Laos, Madagascar et le Myanmar dans le but d’obtenir des résultats comparables.

Le premier work package, mené par l’université de Berne, analysera la façon dont le télécouplage influence les décisions sur l’utilisation des sols et comment ces derniers, en retour, modifient les flux des services écosystémiques et leur impact sur le bien-être humain. Pour ce faire, nous identifierons les acteurs impliqués et étudierons leurs modèles relationnels par l’analyse des réseaux sociaux (en anglais SNA).

Le second work package, mené par ETHZ-IRL-PLUS, cherche à modeler les décisions d’utilisation des sols et les dynamiques d’utilisation des sols résultants dans les zones d’études de cas. Nous développerons pour cela des modèles de décision portant sur l’utilisation des sols basés sur un réseau bayésien pour expliquer le changement passé d’utilisation des sols, prévoir les changements et faciliter les processus d’apprentissage. Les modèles seront paramétrés par l’interaction de personnes intéressées participantes et aboutira à des scénarios cartographiés de changement d’utilisation des sols.

Le troisième work package, mené par l’université de Tananarive, traduira les idées de WP1 et de WP2 en innovations concrètes via un processus d’apprentissage structuré et multi-acteurs mesurant et favorisant l’apprentissage entre acteurs.

LAOS, Prang, Jachère
LAOS, Prang, Jachère
LAOS, Prang, Village
LAOS, Prang, Village
LAOS, Punko
LAOS, Punko
Cartographie participative dans l'un des sites d'études de cas (Madagascar). Julie Zähringer, 2016
Cartographie participative dans l'un des sites d'études de cas (Madagascar). Julie Zähringer, 2016

 

Contact

Prof. Dr. Adrienne Grêt-Regamey
Enrico Celio
Victoria Junquera

Participants (PI et Co-PIs)

Dr. Peter Messerli, Centre for Development and Environment, University of Berne, Switzerland (PI)

Prof. Dr. Houngphet Changhavong, National University of Laos, Vientiane, Laos

Prof. Dr. Adrienne Grêt-Regamey, ETH Zurich, Switzerland

Dr. Manuel Fischer, University of Berne, Switzerland

Dr. Win Myint, Environmental and Economic Research Institute, Yangon, Myanmar

Prof. Bruno Ramamonjisoa, Université de Antananarivo, Madagascar

Dr. Flurina Schneider, Centre for Development and Environment, University of Berne, Switzerland

 

Financement

Cette recherche a été financée par le programme suisse de recherche sur les questions globales de développement (programmer 4d ), le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) et la Direction du développement et de la coopération (DDC), subvention n° 100400 152167.

Project timeframe

6 years (2015-2020)

Statut

Projet en cours