Taking To The Streets. Examens de la qualité de l'espace public d'après le phénomène de la rue

Prof. Dr. h. c. Günther Vogt | Architecture du paysage

Taking To The Streets. Examens de la qualité de l’espace public d’après le phénomène de la rue

Depuis toujours, les rues représentent les artères vitales d’une ville. Une ville sans rues n’est pas concevable. Comme les places et les parcs, l’espace public de la rue est souvent vu comme secondaire et traité en conséquence. Aucune discipline ne se sent responsable de lui. Cependant, il est un espace public important de l’espace vital.
L’espace de la rue est un espace d’action, de mouvement et de rencontre, un espace de multiples mises en scène, un espace de travail, mais aussi de plaisirs, de communication et d’intervention artistique. La diversité des utilisations est l’expression de la nécessité et de la vitalité de cet espace qui réclame considération et soin, aussi bien dans l’utilisation que dans l’aménagement et la conception.

Ce qui est déterminant pour la compréhension de l’espace est la conscience que celui-ci n’est pas statique, mais qu’il résulte de relations complexes entre d’une part les actions et les perceptions des hommes et d’autre part l’environnement bâti. L’espace est produit de différentes manières et toujours à partir du neuf. Ceci s’applique également à l’espace de la rue, un espace important aussi bien vivant que social, tendu entre l’environnement bâti (y compris tous ses artefacts matériels) et les actions des hommes.

Le projet ‘Taking To The Streets’ examine les processus qui deviendront efficaces lors de la création de cet espace. Sur la base des analyses, des critères d’évaluation de la qualité de l’espace public seront développés. Pour cela, le projet a recours aux débats actuels sur la ville et la théorie spatiale et les examine dans ses propres enquêtes de terrain à Zurich, Berlin, Tokyo et Shanghai. Afin de tenir compte de la complexité de la thématique, l’enquête se cantonne au champ compris entre l’architecture du paysage, l’architecture et l’urbanisme, les sciences culturelles et la sociologie, et rassemble des approches et des méthodes touchant à l’architecture, la sociologie urbaine, à l’art, aux sciences culturelles et phénoménologiques; les méthodes basées sur l’image constituent un point fort (Image-based Research). La prise en compte de villes de l’espace culturel asiatique permet une confrontation avec une autre compréhension de l’espace public et nous place devant des utilisations inhabituelles de l’espace public. La présentation des différences et des ressemblances – tout à fait réelles – doit d’une part aiguiser la compréhension de ce qui est propre à nous et, d’autre part, ouvrir de nouvelles perspectives, comment la rue pourrait être utilisée, vue et conçue d’un œil neuf comme un espace vivant.

Taking To The Streets. Examens de la qualité de l'espace public d'après le phénomène de la rue
Taking To The Streets. Examens de la qualité de l'espace public d'après le phénomène de la rue
Taking To The Streets. Examens de la qualité de l'espace public d'après le phénomène de la rue
Taking To The Streets. Examens de la qualité de l'espace public d'après le phénomène de la rue

 

Direction

Professeur Günther Vogt
Jürgen Krusche

Participants (université de Dortmund)

Cyril Kennel
Monika Litscher
Frank Roost

Exposition

automne 2010 à Shanghai, puis en 2011 à Zurich et Berlin.

Publications

Printemps 2010 Lived Space Tokyo – la rue comme espace
 public d’après l’exemple de Tokyo
Automne 2010 Image Based Research – résultats des enquêtes de terrain à Berlin, Zurich, Shanghai et Tokyo

Durée du projet

2008 – 2011

Statut

Projet achevé