Prof. Dr. Bryan T. Adey | Gestion des infrastructures

Multi-Stakeholder Decision Support Framework pour l’identification et l’évaluation de mesures en vue de l’amélioration de la résilience de systèmes d’infrastructures interdépendants

Les systèmes d’infrastructures sont sensibles aux événements majeurs perturbant leur fonctionnement, avec des conséquences directes comme indirectes pour les participants et le public. Les exploitants d’infrastructures doivent par conséquent assurer des interventions en vue d’améliorer la résistance du système concerné. Du fait de la complexité et de l’interdépendance des systèmes d’infrastructures, il est essentiel d’effectuer une évaluation globale des mesures en vue d’améliorer la résilience, afin de quantifier le bénéfice pour chacun des actionnaires et de répartir les coûts.

Le principal objectif de ce projet est le développement d’un cadre d’aide à la décision en vue de l’identification et de l’évaluation d’interventions pour l’amélioration de la résilience de systèmes d’infrastructures interdépendants au sein d’un environnement multi-actionnaires. Il est nécessaire, dans ce but, de concevoir des tests de stress afin de déterminer l’état actuel des différents aspects de la résilience de systèmes d’infrastructures dans des conditions extrêmes, à savoir des événements majeurs. Seront ensuite identifiées les potentielles interventions adressant le résultat des tests de stress et pouvant ainsi améliorer la résistance du système global. Enfin, les avantages et les coûts de chaque intervention seront évalués du point de vue de chacun des actionnaires. Cela aide les actionnaires, ainsi que le public à obtenir une évaluation quantifiée de l’utilisation qu’ils ont de chaque intervention et – encore plus important – d’établir la responsabilité de chacun pour les coûts. Ces objectifs seront atteints par une plate-forme de simulation effectuant des expériences informatiques, tenant compte des incertitudes en cas d’événement majeur, de réactions et de dégâts sur les systèmes d’infrastructures, mais aussi des conséquences directes et indirectes lors du processus de rétablissement pour permettre une évaluation plus réaliste des interventions.

Durée
2021 – 2024

Travaillant actuellement sur le projet
Hossein Nasrazadani, Prof. Bryan T. Adey, Dr. Saviz Moghtadernejad

Plus d’informations