Image Histoire de l'amélioration des sols dans la région hollandaise du Biesbosch, depuis l'inondation de la Saint-Elizabeth en 1424 au programme en cours ‘Room for the river’ (Espace pour la rivière) (cartes Rossano, D.T.M. Actueel Hoogtebestand Nederland, Rijkswaterstaat)

Prof. Christophe Girot | Architecture du paysage

Paysages d’inondation. Stratégies contemporaines du paysage à l’époque du changement climatique

Depuis les vallées alpines jusqu’aux deltas côtiers, les risques d’inondations continuent de peser sur la plupart des villes européennes. Cependant, notre perception des catastrophes et les moyens de nous en protéger ont radicalement évolué ; des siècles de remise en état des sols et de création de canaux diminuent certes les risques d’inondations, mais ont rendu celles-ci plus abstraites et potentiellement plus dévastatrices. Les siècles suivants marqués par une angoisse du déluge et un technicisme aveugle, et des projets d’adaptation en cours apportent une nouvelle perspective qui réintègre le phénomène d’inondations dans la perception spatiale et la conception territoriale. En conséquence, la gestion de l’eau passe d’un domaine resté longtemps technique à une thématique territoriale plus large incluant des dimensions culturelles, économiques et écologiques qui appelle des réponses interdisciplinaires.

Ce travail de doctorat a pour objectif la documentation et la compréhension de cette évolution en cours par une triple investigation de trois dimensions clés de la conception de paysage d’inondation :

Le contexte historique et culturel qui fonde notre relation aux risques d’inondations et notre gestion de l’eau

Des anciennes pratiques d’adaptation aux actuelles stratégies horizontales, des récits de déluge à l’anxiété du changement climatique, du technicisme prométhéen à l’espoir d’une harmonie retrouvée, l’histoire des inondations reflète notre relation sans cesse changeante à la nature et à l’incertitude qui détermine, à son tour, notre capacité d’action et de réaction aux défis des variations environnementales.

Stratégies contemporaines d’adaptation spatiale

L’élargissement de rivières, la « renaturation » ou l’inondation contrôlée remplacent de plus en plus ou complètent l’infrastructure traditionnelle d’endiguement. Ils apportent une nouvelle perspective qui réintègre l’inondation dans la perception spatiale et la conception territoriale, mais fait naître de nouveaux mythes qui mettent à l’épreuve l’éthique des paysagistes. Ces nouvelles pratiques dans l’architecture des paysages menacés par les crues sont analysées à travers cinq projets clés situés en Suisse, en Allemagne, en France et aux Pays-Bas.

Outils et méthodes de la conception de paysages d’inondation

Une « recherche par conception » (research by design) suit deux précédents studios de conception dirigés à l’ETH Zurich par le professeur Christophe Girot et Frédéric Rossano, aux deux extrémités de la problématique sur les inondations : le long du Rhône à Sion (Suisse) et dans l’estuaire Rhin-Meuse à Dordrecht (Pays-Bas). Des outils et des méthodes sont développés à travers des analyses géographiques et des scénarios de prospective incluant le paysage, l’urbain, et la transformation de la rivière sur ces deux sites, en s’appuyant sur le matériau historique, des données digitales du terrain et des outils informatiques combinés.

L’investigation conduira éventuellement à une réflexion conceptuelle sur des positions de concepteurs contemporains au sujet du risque représenté par la nature et les inondations, et à la mise au point d’outils, de méthodes et de concepts nécessaires aux choix stratégiques à prendre pour conserver la sécurité et l’attractivité des villes suisses et européennes par la création de paysages flexibles et résilients.

Des résultats préliminaires ont été présentés par Frédéric Rossano aux Instituts fédéraux suisses de Zurich et de Lausanne et à l’École Nationale du Paysage, Marseille ; un article basé sur cette recherche a été récemment publié dans le Journal of Landscape Architecture : From absolute protection to controlled disaster (De la protection absolue au désastre contrôlé) : New perspectives on flood management in times of climate change (Nouvelles perspectives pour la gestion des inondations à l’époque du changement climatique) (JoLA 2015/1).

 

Contact

Frédéric Rossano
Thèse de doctorat

Évaluateur

Prof. Christophe Girot

Financement

Projet soutenu par la Fondation nationale suisse pour la science, NSF

Durée du projet

2012 – 2015

Statut

Projet achevé